En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres

Hommage à Roger Bourdin

Les flûtistes du Conservatoire rendent hommage au compositeur et artiste virtuose Roger Bourdin, qui partagea sa vie « entre deux arts » de la musique classique à la variété. L’ensemble de flûtes « Aperto ! » et de nombreux musiciens invités feront revivre les succès et les pièces originales de cet artiste multi-facettes.

 

Roger Bourdin (1923 -1976)
flûtiste & compositeur « entre deux arts »

Flûtiste hors pair, 1er Prix au Conservatoire de Paris à l’âge de 16 ans avant de rentrer l’année suivante à l’Orchestre de l’Association des Concerts Lamoureux, professeur au conservatoire de Versailles dès 1943, Roger Bourdin se distingua par sa conception d’une musique sans frontières et sans préjugés. Démarrant au lendemain de la guerre une intense carrière de soliste, arrangeur, compositeur et chef d’orchestre dans le domaine du jazz, musiques latines, chanson française, etc. Il rencontra un succès immédiat.

Mais son parcours dans le répertoire classique fut lui aussi des plus enviables, comme en témoigne une abondante discographie et notamment son célèbre duo avec la harpiste Annie Challan.

La dualité de sa carrière représente une exception unique en son genre : Roger Bourdin était aussi à l’aise dans le domaine classique que dans celui de la variété et partagea toujours sa vie « entre deux arts ». Partenaire de nombreux chanteurs, de Boris Vian à Cora Vaucaire et bien d’autres, il se révéla un musicien protéiforme, brillant interprète, arrangeur des plus adroits, compositeur prolixe et plein d’humour, et redoutable improvisateur. Il laisse dans ce dernier domaine une trace inoubliable avec le génial solo qui accompagne la chanson de Jacques Dutronc Il est cinq heures, Paris s’éveille (1968).

Si l’art du virtuose Roger Bourdin fut exceptionnel, son talent en tant qu’enseignant ne le fut pas moins. Communiquer sa passion aux jeunes générations de la même façon qu’il communiquait son enthousiasme et son amour de la musique à son public était pour lui une nécessité. Et un musicien aussi complet, évoluant dans tant d’univers musicaux et portant avec lui tant d’expériences, ne pouvait qu’inspirer les flûtistes. Ce fut le cas bien au-delà de ce que l’on aurait pu imaginer et peut-être même de ce que Roger Bourdin avait pensé lui-même au départ.

Ceux qui l’ont connu retrouveront ici, nous l’espérons, les multiples facettes de sa personnalité. Pour ceux qui ne le connaissent pas – ou trop peu – ce concert sera l’occasion de découvrir un artiste rare, trop tôt disparu, dont l’humanité emplissait la musique.

Denis Verroust

En savoir + : http://rogerbourdin.org/ Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre

 

Programme :
Œuvres originales de Roger Bourdin : Atlantide, La Chanson de Pan, Pavane huppée, Stac-Flat, etc.
Arrangements de chansons et standards : Les Feuilles Mortes (Kosma), La Mer (Trenet), Il est cinq heures Paris s’éveille (Dutronc), Brazil (Barroso), etc.

► Avec « Aperto ! » (ensemble de flûtes traversières de Nantes) et de nombreux musiciens invités.
► Le parcours artistique de Roger Bourdin sera présenté et commenté par Denis Verroust (président de l'Association Jean-Pierre Rampal) et Bernard Duplaix (vice-président AJPR) et illustré grâce à de nombreux documents d'archives audio et vidéo.
Conception et direction artistique : Gilles de Talhouët


SAMEDI 23 SEPTEMBRE 2017 - 17h
Auditorium Berlioz - Conservatoire de Nantes
Entrée libre, sans réservation.

 

Vidéo 29/55 : "Rêver" (Guy Luypaerts). Enregistrement par Roger Bourdin et son orchestre. 22 mai 1958.

Aller sur le site de la Ville de Nantes